Auteur/autrice : F4FWH

Reception ADS-B via OpenWRT

Suite à l’article de Dattaz ici : https://dattaz.fr/blog/?id=23 et possédant une antenne ADS-B ainsi qu’un dongle RTL-SDR, je me suis mis dans l’idée de réaliser cette expérience.

Le Routeur

Pour commencer, Il me fallait donc approvisionner un routeur compatible OpenWRT, Dattaz indiquant utiliser un TP-LINK TL-WR703N qui porte la mention DXTREME sur une étiquette dans son article, j’ai consulté internet afin de trouver ce modèle et notamment sur le site DealExtreme : http://www.dx.com/fr/s/WR703 pour faire venir ce routeur pour ~24€.

OpenWRT

Une fois le routeur en main, les choses sérieuses commencent, puisqu’il faut le flasher sous OpenWRT. Je mets donc le routeur en marche et me rends sur la page disponible a l’adresse 192.168.1.1 pour m’apercevoir que le routeur est en Chinois… J’aurais du m’en douter au vue de la boite et de la notice, même si le vendeur a fait l’effort de mettre une notice en anglais mais pour le TL-MR3020.

Bon pas grave on se rend sur OpenWRT pour suivre le guide : http://wiki.openwrt.org/toh/tp-link/tl-wr703n

On s’aperçoit que plusieurs version de ce routeur existent, et que la dernière version, à savoir la 1.7 correspond à celle que j’ai reçu et que cette version nécessite de passer par une technique de flashage très particulière, l’utilisation d’un serveur TFTP et l’exploitation d’un HACK : http://wiki.openwrt.org/toh/tp-link/tl-wr703n#tftp_install_necessary_on_v17_hardware

Qu’à cela ne tienne, on suit les étapes, on prépare les fichiers, installe un serveur TFTP sur ma debian et vogue la galère…

Galère, c’est bien le mot… Malgré plusieurs essais impossible de faire ce maudit flash…. Avant de me rendre compte que le contenu du fichier aa n’utilisait pas les adresses du serveur TFTP pour télécharger les fichiers…. Bref erreur de ma part….

Une fois tous les petits problème résolus, on tente l’installation de LuCi pour avoir une interface WEB de controle du routeur, et là le routeur indique qu’il ne dispose pas de suffisamment d’espace pour installer cela….

Grrrr, galère j’ai dit, ça continu donc….

En faite la dernière version de OpenWRT Chaos Calmer que l’on trouve dans snapshot/trunk semble être plus gourmande que les versions précédentes au niveau du stockage…

Il faut donc downgrader le routeur sous Barrier Breaker qui dispose des paquets dump1090. Pour vous éviter ce problème, il faut donc utiliser de préférence cette version de OpenWRT :

https://downloads.openwrt.org/barrier_breaker/14.07/ar71xx/generic/openwrt-ar71xx-generic-tl-wr703n-v1-squashfs-factory.bin

Une fois le flashage terminé, installer Luci avec la commande :

opkg install luci

Dump1090

Puis on installe le paquet dump1090 :

opkg install dump1090

Contrairement à Dattaz, je n’ai pas réussis à installer rtl_sdr mais je chercherais 😉

Ensuite comme l’indique Dattaz, la commande :

dump1090 –interactive –net

Permet d’afficher un tableau dans la console SSH du routeur et via : http://adresse_du_routeur:8080 une cartographie Gmaps, ou OSM…

Mise en situation/Matériel supplémentaire

Afin de parfaire l’installation, et monter tout cela dans le grenier, j’ai commandé également un lot d’injecteur PoE passif :

http://www.ebay.fr/itm/ADAPTATEUR-POE-PASSIF-POWER-OVER-ETHERNET-PR-IP-CAMERA-/251521091667?pt=LH_DefaultDomain_71&hash=item3a8fd34853

Ainsi qu’un adaptateur « DC Power Supply plug Adapter Female 5.5×2.1mm To Micro USB 5 Pin Charging Cable » :

http://www.ebay.fr/itm/271441592670?ssPageName=STRK:MEWNX:IT&_trksid=p3984.m1497.l2649

Ce qui me permettra d’alimenter le routeur dans le grenier à travers le cable réseau qui fera transiter les données.

J’ai continué les tests et les 30 mètres de câble RJ45 ont apportés une trop grande chute de tension, j’ai donc alimenté l’isntallation en 12V avec un régulateur type KIS3R33S :

http://www.ebay.com/itm/5V-USB-DC-7V-24V-to-5V-3A-Step-Down-Buck-KIS3R33S-Module-Arduino-than-LM2596-/

Première réception

Et les premiers résultats sont plutot sympa :

Antenne ADS-B

Comme je l’ai précisé sur tweeter, l’antenne est réalisé comme celle-ci :

http://www.radioamatoripeligni.it/i6ibe/ads-b/ads-b.htm

Voila comment simplement suivre le traffic aérien local!

[JTZO2015][FNRASEC] Retour sur la Journée Technique Zone Ouest 2015 et l’AG de la FNRASEC

Quelques Photos et informations pour retracer ce week end.

Antenne ScrewDriver Homemade
Antenne HF, VHF, UHF et Doppler sur mobile
Détail des antennes pour le doppler sur mobile
Le campement des PCT
Détail des connectiques vers l’extérieur d’un des PCT
Intérieur d’un PCT
Equipement en portatif
Logiciel de Géolocalisation d’une flotte de portatif
Intérieur du PCT de l’ADRASEC45 (Digi APRS)
Mat Pneumatique du PCT ADRASEC45
Présentation du matériel pour la cartographie de l’ADRASEC45
Présentation de l’ADRASEC42 sur D-star et DMR (F4ASS et F4EED)
F4ASS semble étonné que ca marche
Relais D-Star de l’ADRASEC42
Antenne 80M onde de sol ADRASEC 77
Système pour batterie de l’ADRASEC 77 (booster et chargeur olaire)
Chargeur Solaire de l’ADRASEC 77
Balise pilotée par DDS, Montage de F1LVT
Générateur de trames 406, montage F1LVT
Montage F1LVT
Projet de F4GOH, GMSK Messenger
VNA HF arduino, montage F4GOH
VNA HF arduino, montage F4GOH
Tracker APRS à base d’arduino et DRA818, montage F4GOH

 

D’autres photos sont également disponibles :

chez Fred F4EED :[FNRASEC][JTZO2015] Petit reportage photos de la journée technique de zone Ouest et de l’AG de la FNRASEC

sur le site de l’ADRASEC72 : #JTZO2015 et #AGFNRASEC

Et les infos sur divers montages :

Le site de F4GOH : Hamprojects

Le site de F1LVT : http://www.f1lvt.com/

 

Et les story telling des tweets du week end :

#JTZO2015

#AGFNRASEC

 

Encore un grand merci aux copains pour la bonne ambiance, l’échange technique et les idées à développer 😉

Egalement un remerciement vers l’ADRASEC72 et au Centre de L’Etoile qui nous a hébergé

Observations radio de la pluie de météorites du mois d’aout

Les « PERSEIDES ¹» essaim de météorites observables à l’œil nu, tous les ans à la mi-aout, peuvent être détectées aussi par réflexion doppler , grâce au radar Français « GRAVES (Grand Réseau Adapté à la VEille Spatiale) ²» émettant en continu en porteuse pure sur 143.050 mhz.

La couverture nuageuse ces derniers jours, allié à la pollution lumineuse du HAVRE, ont fortement réduit le champ d’observations, ce qui m’a amené à réutiliser cette méthode de détection par « écho radar » grâce au système de détection de la défense nationale, émettant à partir de la Haute Saône, le site de réception étant situé à 400 kms, sur le Plateau d’Albion.

Déjà expérimenté il y a quelques années lors de démonstrations en compagnie de l ‘Association d’Astronomie du HAVRE, cet équipement de visualisation, comprend : 1 antenne 9 élément, 1 transceiver IC7000, une interface BF, un PC avec le logiciel d’analyse BF « SPECTRAN ». La réception doit également être possible avec un récepteur SDR type RTL-SDR, FunCube etc… et une antenne directive.

Configuration : RX en USB, décalé de 1500 Hz (143.068.5) Spectran avec le « waterfall » en vitesse rapide

De nombreuses et belles traces ont pu être visualisées, accompagnées de leur « ping » audio caractéristique. Egalement lors des expérimentations nous avons observé la longue trainée laissée par le passage de l’ISS.

Quelques photos à l’appui.

 

F1CNB / F4FWH

 

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pers%C3%A9ides
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/GRAVES_%28syst%C3%A8me%29

Ressources complémentaires :

http://f6crp.pagesperso-orange.fr/ba/graves.htm

http://digilander.libero.it/i2phd/spectran.html

[HAMNET] Où approvisionner les équipements?

Suite à la petite réunion d’informations sur le déploiement du réseau HAMNET en région Havraise, il a été demandé comment se procurer les équipements permettant de se connecter, voici donc mes sources, à scruter suivant les prix, et opportunités.

Pour rappel le matériel est de la marque UBIQUITI, et pour les liaisons « simples » nous utilisons des nanostations (et versions plus récentes, nanostation LOCO, nanostation M etc…), pour les liaisons plus longues Airgrid, Nanobeam, ou Powerbeam.

  • Tout d’abord Ebay, une partie des premiers équipements avec lesquels on a monté le réseau viennent de là, et plus particulièrement de la revente de matériels d’occasion d’Alsatis :
    http://stores.ebay.fr/SASALSATIS
  • Sur ebay directement : www.ebay.fr/sch/?_nkw=ubiquiti
  • Ensuite des sites de vente de matériels :
    • En France :
      http://www.mhzshop.com
    • En Europe :
      http://www.landashop.com

Voici donc les quelques distributeurs que j’ai pu tester et que je recommande. Il doit exister d’autres sources d’approvisionnement, pour ceux qui connaissent, merci de laisser en commentaires vos fournisseurs favoris.

 

 

Commentaire de Dattaz du 26 avril 2015 :

[HAMNET] Connexion sur son réseau local

Petite astuce permettant de connecter son équipement Ubiquiti sur son réseau local, afin de pouvoir à la fois utiliser son réseau local, internet et HAMNET (ceci sans interconnexion puisque le réseau HAMNET ne pourra accéder à Internet)

On identifie tout d’abord son réseau local, sous Windows :

Démarrer

Executer

cmd

ipconfig

 

On identifie l’adresse après la ligne « Adresse IPv4 » ici 192.168.100.21

Notre réseau est donc 192.168.100.X

Puis on va créer un nouveau fichier au format txt dans lequel on copie les lignes suivantes (il faudra adapter suivant les adresses de votre réseau et de l’équipement ubiquiti)

route add 44.168.44.0 mask 255.255.255.0 192.168.100.20

Explication :

-route : la commande route sert à indiquer à notre Windows quel est le chemin à emprunter pour atteindre un réseau

-add : ajoute une route dans la table de routage

-44.168.44.0 : adresse du segment local du réseau HAMNET dans ma région, à adapter suivant votre réseau HAMNET local

-255.255.255.0 : Masque de sous-réseau

-192.168.100.20 : Adresse LAN de ma nanostation sur mon réseau local

 

On enregistre le fichier créé, puis on le renomme en changeant l’extension en .bat

 

On peut ensuite exécuter ce fichier lorsque l’on souhaite accéder au réseau HAMNET.

 

Si l’on souhaite faire de cette route une entrée permanente il faut ajouter -p après route.

Sortie à Hamexpo 2013 avec la SHTSF

Quelques photos de notre sortie à Hamexpo avec le radioclub du Havre SHTSF / F6KOH :

La fréquentation pour cette session était tout à fait correct :

Nous avons pu rencontrer Philippe de F8BXI avec qui nous avons échangé sur le radioamateurisme ;)

Nous avons également pu échanger avec André de F1BKM qui nous a fait une démonstration de son système d’installation d’antennes en portables, et avons pris beaucoup de notes sur ses petites astuces :

Par contre y’a toujours des stands dont je ne vois pas le rapport….

Mais bon repartir avec un saucisson, ou un fromage de Savoie en n’allant qu’a Tours ça n’a pas de prix :p

Bref une bonne session, pas mal de rencontre, quelques petites démonstrations de SSTV sur le stand de la FNRASEC, et une bonne sortie entre copains!

Interface Digimod Bluetooth (utilisation)

Depuis peu certains radioamateurs disposent de quelques interfaces bluetooth, voici la procédure de mise en route de cette interface et une explication sur les divers boutons :D

Tout d’abord une petite image du schéma d’implantation des composants sur le circuit :

Afin d’alimenter le module il y a deux possibilités, soit par une pile 9V branchée sur le connecteur P2, soit via le cordon DB9 (Pin 6 : GND, Pin 7 : +V) et il faut ensuite déplacer le cavalier présent en K1 suivant la source d’alimentation désirée. Vers P2 = par pile, Vers le bas = Via DB9.

On actionne ensuite l’interrupteur P5 pour alimenter le circuit.
Puis on appuye longuement sur le BP connecter sur P1, jusqu’a l’allumage de la LED D2 Rouge.
La diode rouge va s’éteindre et la diode D3 (Bleu ou jaune) va clignoter rapidement
A ce moment on fait une recherche de péripheriques Bluetooth sur la tablette ou le téléphone, pour détecter le périphérique nommé « BLK-MD-BC05-B » sur lequel on se connecte.
La diode D3 (Bleu ou jaune) va alors clignoter lentement.

On peut dès à présent utiliser un logiciel mode numériques comme DroidSSTV, DroidPSK ou DroidRTTY par exemple.
Afin d’enclencher la LED de PTT lorsque l’on passe en émission, il est nécessaire d’ajuster le volume Bluetooth sur la tablette ou le téléphone, et cela grace au BPs connectés sur P3 (Vol +) et P4 (Vol -)

Puis le réglage « fin » des niveaux d’entrés et de sorties se fait via les deux potentiomètres RV1 et RV2

Si besoin me contacter, je referais une vidéo plus explicite.

73

Interface Bluetooth pour Modes numériques sous Android

Après avoir (dé)montré que l’utilisation d’un téléphone portable (ou système sous android) était possible pour l’utilisation de divers modes numériques radioamateur (cf : APRSdroid, DroidSSTV, DroidRTTY, ou encore DroidPSK), il fallait une interface pour faire fonctionner tout çà. Plutôt que de monter une interface filaire (comme la 4S-link, la wolphi-link, ou divers schemas)  comme on peut en trouver quelques exemples sur le web pour connecter mon Android sur un TX, j’ai développé une interface bluetooth dédiée à cela.

C’est à ma connaissance la première (et seule pour le moment) interface Bluetooth mode numérique pour radioamateur.

L’intérêt est de ne pas avoir de fil a la patte et ainsi gagner en mobilité pour les activités en portables, où encore au QRA cela permettra d’avoir l’interface connecter au TX sans avoir à refaire constamment des branchements si l’on n’a pas la chance d’avoir un shack spécialement aménagé.

Voici donc en images l’interface :

Cette interface est basé sur un module Bluetooth Audio BC05B, qui se comporte comme un casque-micro, et on utilise derrière un système de VOX pour faire la commutation PTT, l’alimentation se fait par une pile 9V, et vue la petite taille du circuit (5x5cm) il peut facilement trouver sa place dans une petite boite et être facilement transportable et/ou laissé derrière le TX en tout temps.

Voici le schéma de l’interface :

Schema-BT

Et enfin une vidéo de démonstration de l’utilisation :

Cette interface peut également être compatible avec un pc portable équipé de Bluetooth, mais malheureusement lors de mes essais le niveau de sortie du module Bluetooth n’est pas suffisant pour déclencher le PTT, ce point reste donc à approfondir…

Si certains sont intéressés j’envisage de fournir PCB et/ou Kit de ce montage donc n’hésitez pas à prendre contact avec moi, soit sur ce blog, soit via la page de contact et à venir une notice d’assemblage pour ce système.

APRS Mobile

Et voilà je recommence une installation APRS mobile, je passe en effet d’une solution sous windows XP à un raspberry Pi.

Beaucoup m’ont demandé des informations sur ma précédente installation que je n’ai pas assez documenté, donc je vais tenter de me rattraper avec cette installation.

Donc tout d’abord une petite liste de course :

-Raspberry Pi version B, entre 35 et 45€

-Un clavier/souris et quelques choses de petit pour la voiture de ce type http://www.adafruit.com/products/922

-Un écran LCD, je suis passé d’un 7″ in-dash tactile à un 4.3″ comme il ne servira que pour l’APRS, sur le célèbre site de vente aux enchères pour une vingtaine d’€uros

-Pour le TX un VV-808 que j’ai présenté ici : http://dias.hd.free.fr/?p=325 il faut compter donc 60€

-Pour le TNC un TNC-Pi basé sur le TNC-X ici : http://www.tnc-x.com/TNCPi.htm pour 57$ soit 45€

Photo de M0SPN : http://www.m0spn.co.uk/?attachment_id=27

-Une tête GPS pour la localisation, pour cela je réutilise celle de la précédente installation une navilock NL-302U :

-Et une carte SDHC Kingston 8G Class 10

-Il reste quelques connectiques, et l’alimentation à faire mais dans l’ensemble le matériel est là.

Ensuite niveau logiciel, Une raspbian pour le raspberry, xastir pour le logiciel APRS. Mais on étudiera la configuration de tout ce monde dans un autre article.